autograf

Vie de l'école

Zoom sur le BTS design d'espace

Tout sur le BTS design d'espace

Retrouvailles ce mois-ci avec Florian, ancien élève, diplômé du bachelor interior design et du BTS design d'espace, qui nous raconte son cursus et nous prouve par son parcours qu'il faut croire en ses rêves, se donner les moyens de ses ambitions à force de travail et de courage, et que tous les chemins peuvent mener à la MANAA ainsi qu'au BTS design d'espace !

 Tous les chemins mènent à la MANAA !

« J’ai eu une période au collège très difficile, j’étais un peu perdu, je savais que je voulais faire un métier d’art, j’étais attiré par le fait de travailler la peinture. Mon père, alors peintre en bâtiment m’a encouragé à faire un BAC pro aménagement, finition et décoration. Le bac en poche, j’ai trouvé rapidement un job qui n’avait rien à voir dans ce domaine qui me permettait de gagner très bien ma vie. J’ai alors abandonné bêtement toute idée artistique, pour ce confort matériel. »

La Magie de Noel.

« Cela faisait 4 ans que je travaillais, mais un soir de Noel, le 25 décembre 2010 exactement, une amie m’a surpris en train de dessiner sur un coin de table et m’a dit des choses qui ont eu l’effet d’un déclic notamment sur le fait que je gâchais mon talent et que si je continuais je le gâcherais toute ma vie. » Ni une ni deux, (merci Marie-Aline pour ces mots !) Florian s’est mis à rechercher une école d’arts appliqués.

Obtenir un double diplôme.

« Je cherchais une école proposant un double diplôme, afin de pouvoir valider un cursus en contrôle continu ainsi qu’un examen reconnu par l’état. Autograf répondait à mes critères de choix, j’ai tout de suite demandé un entretien de sélection. »

En effet à l’école Autograf, vous ne vous préparez pas seulement au BTS design d’espace, qui est comme le BAC un examen final avec son lot d’aléas le jour J. Grâce à la labellisation IDELart culture, chaque année vous permet de valider des crédits ECTS, ainsi si vous travaillez bien et régulièrement, vous pouvez valider grâce à votre année de MANAA à Autograf, et vos deux années de BTS, un Bachelor Interior Design (soit un bac +3 en architecture intérieure). Ce qui permet d’ailleurs de poursuivre en Master, ce que ne permet pas un simple BTS (niveau Bac+2). Enlevez-vous donc de la tête que la MANAA est une année de perdue !

Une année préparatoire qui forge.

« Je suis donc entré en MANAA, tout en gardant mon boulot à coté à temps partiel pour financer mes études. J’ai cumulé peu d’heure de sommeil, mais je garde un souvenir incroyable de cette année. Nous avons eu une vraie ouverture à la culture et acquis beaucoup de connaissances en arts visuels, je remercie beaucoup Geneviève Nevejean pour tout ça. Par ailleurs, grâce aux cours de nouvelles technologies, j’ai compris l’utilité et le caractère indispensable d’un ordinateur. J’ai ensuite choisi de poursuivre en BTS design d’espace encouragé par Damien Malbrand notre professeur d’architecture, lui-même architecte, et je le remercie aujourd’hui. »

Que fait-on en BTS design d’espace ?

« Nous travaillons à la fois la technique et la pensée architecturale pour construire des projets d’archi couvrant un large spectre. Nous apprenons à être des designers d’espace (en extérieur comme en intérieur, en aménagement comme en décoration).»

En effet, les étudiants issus de la formation en design d’espace travaillent dans tout type de structure et non uniquement en agence d’architecture. Certains travaillent dans l’évènementiel, d’autres sont chargés de l’aménagement de boutique ou vitrines de grandes marques, nombreux sont scénographes et d’autres se spécialisent dans le paysagisme. Une formation qui mène donc à un large choix de métiers.

Des cours tous complémentaires.

« Grâce à Pauline Pons, notre professeur en histoire de l’art, j’ai appris réellement ce qu’est l’art, cette fusion entre la technique et la pensée qui m’a permis de pouvoir acquérir une vraie logique de démarche dans la création de mes projets architecturaux.  En cours d’expression plastique avec Nathalie Ourthe-Cabale, on apprend à s’exprimer, elle nous pousse à dire qui on est et à s’assumer artistiquement, ce qui est primordial dans nos métiers, ses cours sont très précieux. Nous avons également des cours d’informatique où nous avons appris à se servir des logiciels d’archi tel autocad, notamment pour concevoir des plans. Tous les cours nous permettent ensuite d’être capables de bien travailler en atelier de conception et gérer notroe projet de A à Z.

Concevoir des maquettes, ou le bonheur d’entrevoir l’accomplissement de son projet.

« Mon cours préféré : apprendre à faire des maquettes ! J’adore le fait de pouvoir réinventer à son image quelque chose à créer, et le fait de voir la simulation « en petit » de son projet est hyper excitant, c’est commencer à pénétrer dans le vif du sujet ! C’est un peu la même excitation et satisfaction que l’on peut ressentir enfant devant un train électrique ! »

Le projet pro’ et l’examen final.

« En dernière année, nous devons travailler sur un projet pro à présenter à l’examen final du BTS. Cela va de la philosophie du projet à sa conception finale, nous avons dans l’année 6 jurys blancs organisés par l’école avec des intervenants professionnels qui nous poussent dans nos retranchements et font progresser notre travail. En fin de BTS design d’espace, j’étais content de valider mon Bachelor, à force de travail, j’avais obtenu de belles moyennes notamment en MANAA et en cours de maquette (le fameux !). Malheureusement j’ai raté l’examen du BTS à moins de 1point près…sale journée ! Dans mon malheur j’avais quand même validé plusieurs matières, j’ai pu donc me représenter le cœur plus léger à l’examen l’année d’après et je l’ai eu ! ».

Et aujourd’hui ?

« Aujourd’hui tout va bien ! Je travaille dans le up cycling, c’est à dire que je créé des meubles avec du bois de récupération. Grâce à une de mes tables (la dénommée Ten) j’ai été repéré et invité à participer aux Journées européennes des métiers d’art, je travaillerai des objets en public, afin de mettre en avant mon procédé de création avec du bois de récupération. » Un métier plein d’avenir qui permet de créer de jolies choses tout en respectant l’environnement ! Une démarche éco design responsable, qu’à Autograf on apprécie. On vous parlera d’ailleurs tout bientôt du Bachelor design global responsable proposé par l’école dont vous pouvez découvrir le programme en ligne, qui permet au designer d’opter pour un design économiquement et écologiquement responsable, durable, raisonné, utile, efficace et responsive. Oui oui oui, une super formation vous dis-je !

Les conseils de Florian aux futurs étudiants.

"Il faut avoir du courage ! Plus sérieusement, c’est une formation qui demande un investissement total mais qui permet un épanouissement total en retour ! Il faut bien apprendre à s’organiser et ne pas négliger le sommeil, pour en avoir d’avance en période de rendus !"

Vous pouvez comme Florian, suivre le BTS design d’espace en formation initiale, ou choisir la formation en alternance.

Consulter le programme détaillé du BTS design d’espace.

Découvrir un des derniers projets de cours en BTS design d’espace.

Et pour aller plus loin, découvrez le programme de la formation de Master en architecture intérieure, titre reconnu par l’état (inscrit au RNCP, niveau I).

 

 

 

crédit rédaction : Agence Yvonne.